Services à domicile de jour et de nuit
Header

Témoignage d’une intervenante

– Que faites-vous à l’ASMD ?

Je travaille à l’ASMD depuis 3 ans. Auxiliaire de vie, j’aide et j’accompagne des personnes âgées et des personnes handicapées dans les actes essentiels de la vie quotidienne. Disponibilité, discrétion et soutien psychologique sont les clés de la réussite. Il faut tout d’abord aimer les autres, apprendre à observer et être à l’écoute, un simple geste ou bien une parole réconfortante suffisent souvent à apaiser les tensions.

– Comment se déroule ma journée type de travail ?

Une auxiliaire de vie réalise plusieurs types de  tâches durant sa journée de travail. En général, mes interventions du matin  débutent par la préparation et l’aide à la prise du petit déjeuner. C’est ensuite l’heure de la toilette, de l’habillage et aide à la mobilisation (déplacements et installation de la personne). Je m’occupe aussi de l’entretien courant du logement : ménage, lessive, rangement. Je peux également accompagner la personne aidée à son travail ou bien faire des courses. La fin de matinée est consacrée à la préparation du déjeuner. Dans certaines situations,  je dois mixer les aliments et aider à la prise du repas.  

Lorsque je travaille l’après-midi, j’effectue également les tâches ménagères : nettoyage, repassage, travaux de couture. Je peux également accompagner la personne lors d’un rendez-vous chez le médecin ou bien aller faire des courses. Quand le temps le permet nous sortons faire une petite promenade ou bien nous jouons à un jeu de société, faisons un peu de bricolage ou de l’ordinateur. Le début de soirée est consacré à la préparation du diner et à la prise du repas.

Lorsque je fais une nuit ; je deviens une présence rassurante pour la personne. Le déshabillage et le coucher sont réalisés en binôme avec une collègue. Je m’assure que la personne est bien installée pour la nuit et qu’elle n’a besoin de rien. J’interviens simplement si elle m’appelle ou en cas d’urgence.

– Pourquoi êtes-vous venue à l’ASMD ?

Je suis auxiliaire de vie depuis 9 ans. Lors d’un premier emploi dans une association prestataire, j’ai découvert la maladie, la différence et le handicap auprès d’une personne atteinte d’une maladie neuro-dégénérative. Je l’ai accompagnée pendant plusieurs années, jusqu’à son départ en institut .Puis j’ai suivi des formations.

A la recherche d’un autre emploi, j’ai postulé pour une annonce de l’association concernant de l’aide auprès d’une personne tétraplégique.  9 mois plus tard, une seconde personne également tétraplégique recherchait des auxiliaires de vie pour son retour à domicile.

Depuis que je travaille à l’ASMD, j’ai pu organiser mon emploi du temps. J’ai choisi de travailler de jour comme de nuit cela me permet de gérer au mieux ma vie familiale et associative. Mon planning est fixe, j’ai un jour de congé par semaine (le jeudi)  et je travaille 1 week-end sur 3.

Une chose importante, dans l’association ASMD : le travail en équipe. En effet,  une équipe est mise en place pour chaque intervention. Un service de proximité et de fidélité est ainsi instauré. Nos interventions sont très appréciées, l’équipe intervient dans le respect de la personne et de ses habitudes de vie. Nous intervenons selon un planning hebdomadaire fixe cela nous permet de nous entraider. Nous nous remplaçons mutuellement  en cas de problème et pendant les vacances.

Les personnes aidées nous connaissent parfaitement bien, cette relation de confiance leur permet ainsi de se sentir parfaitement rassurées.

Je fais un métier formidable que je souhaite exercer le plus longtemps possible. J’ai choisi de travailler essentiellement auprès de jeunes personnes handicapées qui m’ont énormément appris et m’apportent beaucoup.

M G